Enneatech Logo
Enneatech Logo
Entron eco Granulat in Behälter symbolisch für Mikroplastik reduzieren

Réduire les microplastiques — Les granulés de plastique sous contrôle

L’UE veut réduire les microplastiques. Il commence par un titre encombrant : “Projet de règlement du Parlement européen et du Conseil relatif à la prévention de la dissémination des granules de plastique en vue de réduire la pollution de l’environnement par les microplastiques”. Mais ce qui se cache derrière ce terme concerne chaque entreprise tout au long de la chaîne d’approvisionnement des granulés plastiques — producteurs, transporteurs, transformateurs. Pourquoi, c’est ce que montre un bref coup d’œil sur le contexte.

Environ deux pour cent de l’ensemble des déchets plastiques dans l’environnement sont constitués de granulés de plastique, selon le Süddeutsche Kunststoffzentrum SKZ. Selon Statista, les granulés représentent 0,3 % des microplastiques présents dans le monde, rien que dans les océans. Contrairement à la part générée par les pneus (28 %), les textiles (35 %) ou encore les cosmétiques (encore 2 %), la quantité de granulés semble a priori faible. Mais alors que les groupes de produits mentionnés précédemment nécessitent des efforts plus importants pour réduire les rejets, ce n’est pas si difficile pour les granulés de plastique. En effet, la plupart des granulés se retrouvent dans l’environnement à cause d’une mauvaise manipulation et d’un manque de sensibilisation de la part des entreprises.

Le règlement européen a donc pour objectif de réduire de 54 à 74% la quantité de granulés de plastique rejetés dans l’environnement. Pour ce faire, l’UE veut faire développer une méthode standardisée obligatoire pour mesurer les rejets de granulés de plastique. L’idée est claire : les entreprises relèvent alors de manière uniforme leur quantité de granulés rejetés dans l’environnement. REACH impose déjà la déclaration annuelle des rejets de granulés de plastique, qui se basait jusqu’à présent sur des quantités estimées. Avec une nouvelle norme de mesure, les informations sur les rejets de granulés gagneront en précision.

En outre, le règlement prévoit des exigences contraignantes pour éviter et réduire les rejets de granulés de plastique dans un nouveau cadre juridique européen. Les micro et petites entreprises sont soumises à des exigences moins strictes. Les exigences doivent être vérifiées au moyen d’une certification par un tiers.

De la théorie à la pratique

Que signifie concrètement le règlement prévu pour les entreprises ? Hartmut Schoon, CEO d’ENNEATECH, explique clairement : “Les granulés peuvent être rejetés dans l’environnement au cours du processus de production, lors du transport dans les canalisations de l’entreprise, lors du remplissage des emballages et bien sûr lors du transport par route, par rail ou par mer. Tous les acteurs de la chaîne de création de valeur perdent ainsi de l’argent. Il est donc dans l’intérêt de tous d’identifier les endroits où il peut y avoir des pertes de granulés et de les éliminer !” Les points faibles potentiels de sa propre entreprise ont déjà été identifiés par ENNEATECH dans le cadre des certifications ISO 14001 et des mesures de réduction ont été mises en place. Le personnel de chargement est formé et apprend comment manipuler les granulés afin qu’aucun grain ne tombe à côté lors des processus de chargement. Au sein de l’entreprise, les collaborateurs aspirent les granulés éparpillés et les ramènent dans des conteneurs de collecte. Les emballages défectueux sont immédiatement éliminés afin d’éviter que des granulés ne s’en échappent. Des formations sensibilisent le personnel à la nécessité de manipuler les produits avec soin. Pour Hartmut Schoon, le règlement est une étape juste et importante, même s’il entraîne plus de bureaucratie, de nouveaux processus de certification et donc des coûts pour le secteur : “Les effets négatifs des microplastiques sont connus et les mesures que nous devons prendre en tant qu’entreprise sont raisonnables et réalisables. L’important est que la certification se fasse ensuite tout au long de la chaîne de création de valeur, afin que les granulés de plastique ne se retrouvent à aucun moment dans l’environnement”.

Suivez-nous sur les médias sociaux

Suivez-nous
sur les médias sociaux

Enneatech Logo weiss
Enneatech Logo weiss
Enneatech Logo weiss
Enneatech Logo weiss
Enneatech Logo weiss
Enneatech Logo weiss